Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 19/03/2016 - 02/07/2016
15:00 - 1:00

Emplacement
Paris 4

Catégories


La danse rapproche et unit. Relever le défi de réunir 500 danseurs amateurs de tous niveaux et de les accompagner dans la construction d’une œuvre chorégraphique collective, tel est l’objectif du projet FLUX, le 4 danse, que Christophe Girard, Maire du 4ème arrondissement de Paris a confié au chorégraphe Johan Amselem. Pour préparer la journée du 2 juillet, Johan Amselem et la Compagnie La Halte Garderie, en résidence à la Mairie du 4ème jusqu’en juillet 2016, invitent les amateurs de danse à participer à 9 ateliers, gratuits et ouverts à tous.

Réunion d’information lundi 8 février à 19H à la Mairie du 4.

Informations et inscriptions: http://fluxle4danse.paris.fr

Flux est un grand rassemblement chorégraphique, participatif, gratuit et ouvert à tous qui invite le public à danser, le 2 juillet 2016, de midi à 1 heure du matin, dans les espaces publics du 4ème arrondissement et à la Halle des blancs manteaux pour une soirée de clôture également d’accès libre.

De mars à juin, plus de 150 heures d’ateliers de danse gratuits réuniront plus de 500 danseurs amateurs pour leur apprendre des chorégraphies. Accompagnés de 18 danseurs professionnels et d’ensembles musicaux, ces amateurs entraîneront à leur tour le public dans la danse le 2 juillet.

Christophe Girard a confié la direction artistique de ce projet fédérateur et ouvert à tous à Johan Amselem, chorégraphe et directeur de la compagnie La Halte Garderie. Celui-ci  a imaginé ce projet en pensant au parc d’attraction, à la fête foraine. « J’ai eu envie qu’à chaque coin de rue on vous invite à des tours de danse comme on fait des tours de manège. J’ai aussi pensé aux peintures de Miro colorées, joyeuses et ludiques pour donner à l’arrondissement le même foisonnement, la même abondance d’invitations à être surpris et heureux ».

La variété des styles de danses et leur simplicité d’apprentissage permettront à chacune et chacun de pouvoir trouver le projet qui lui correspond, de s’y inclure lors des ateliers, et d’emporter avec facilité le public dans la danse.

La participation aux ateliers préparatoires et à la journée du 2 juillet ne requièrent aucune connaissance technique de la danse, juste l’envie de se réunir pour un moment exutoire de partage, de joie, de dé-complexion.

L’esprit du festival comme des ateliers préparatoires est la surprise, l’ouverture, l’accessibilité. Favoriser l’épanouissement personnel et créer du lien en réunissant le plus grand nombre d’individus dans leurs diversités sont ses principaux objectifs.

Ce festival a aussi pour but de développer la sensibilité et d’expérimenter un autre rapport à son corps et à celui de l’autre. Se mouvoir de manière inhabituelle, plus intense, plus maîtrisée ou plus abandonnée en fonction des danses. Le contact au corps de l’autre sera aussi bouleversé, plus chaleureux, plus direct, parfois intrusif. Il sera question de « percer la bulle » et d’inventer une autre façon d’être ensemble.

Il est bien sûr aussi question de ré appropriation de l’espace public. Quand on danse dans un espace public, on tisse avec lui des liens émotionnels forts de partage, de joie, de liberté. Il garde l’empreinte  de ces émotions et devient le lieu de souvenirs exceptionnels réactivés à chaque fois qu’on le traverse.

 

 

Bookings

Cet événement est complet.