C’est la deuxième fois en un an que l’on s’attaque à la vitrine du Centre LGBTI de Nantes. Le 26 mars, une riveraine a fait fuir trois hommes qui collaient des affiches homophobes sur la vitrine du local de l’association, rapporte Ouest France. En mai dernier, la porte avait été brisée. Les responsables du Centre ont porté plainte.

A lire sur Ouest France: À Nantes, le centre Lesbienne, gay, bi et transidentitaire vandalisé