Comme vous l’avez sans doute lu, Yagg est de retour. Il n’est pas question toutefois de revenir avec la même forme et les mêmes moyens que la version précédente.

Il s’agissait dans un premier temps de sauvegarder les archives du site, puis de proposer de nouveaux contenus et d’étudier une plus ample relance.

La sauvegarde des archives étant désormais acquise, le site sera géré par une association, actuellement en cours de création.

L’objectif est dans premier temps de simplifier le site. Yagg.com est un site trop lourd et trop coûteux à maintenir en l’état, avec sa communauté et son millier de blogs. La communauté sera fermée et les blogs devront être supprimés à la fin du mois de février (un post pour vous expliquer comment sauvegarder votre contenu va suivre). L’idée est de se concentrer sur l’essentiel: le contenu proposé par Yagg.

Avec une équipe très réduite et bénévole, le traitement de l’actualité sera moins exhaustif (si tant est qu’on puisse l’être) et se concentrera sur des articles qui auront pour ambition de proposer quelque chose de nouveau et d’éviter ce qui se fait déjà ailleurs.

Le site ne proposera plus d’abonnement. Les contenus Yagg + sont d’ores et déjà disponibles à tou.te.s les personnes inscrites.

Vous avez été nombreuses et nombreux à nous demander comment désormais soutenir Yagg. Il sera bientôt possible de faire des dons directement. Ce sont ces dons qui permettront de payer les serveurs, d’entretenir le site et le cas échéant, de proposer de nouveaux contenus. Pas de newsletter pour le moment, trop coûteux également.

L’équipe se donne quelques mois pour étudier la possibilité d’une relance plus importante, avec l’embauche de salarié.e.s. Mais nous n’en sommes pas encore là. Yagg va doucement redémarrer. Et nous espérons que vous nous accompagnerez dans ce nouveau voyage.

Comme le disait Bette Davis dans All About Eve: « Attachez vos ceintures, ça va secouer! »