LES ASSOCIATIONS SOLLICITENT LES CANDIDAT.E.S
L’Inter-LGBT s’est adressé aux quatre candidat.e.s de la primaire écologiste, Michèle Rivasi, Cécile Duflot, Karima Delli et Yannick Jadot et a reçu leurs réponses cette semaine. Bilan de cette consultation sur les droits des personnes LGBT: un sans-faute puisque elles et il affirment prêter une oreille attentive aux revendications des associations LGBT. Les résultats du premier tour de la primaire EELV seront connus le 19 octobre. Les résultats du second seront publics le 7 novembre.

Le Refuge s’est lui aussi adressé aux candidat.e.s écologistes. Actuellement seul Yannick Jadot a échangé avec l’association.

La Fédération Total Respect (Tjenbé Rèd) a quant à elle fait parvenir un questionnaire présentant dix propositions aux candidat.e.s à la primaire EELV, mais aussi aux candidat.e.s de la primaire du PS, ainsi qu’aux candidat.e.s de la primaire de la droite et du centre.

COMPRENDRE LA «MANIF POUR TOUS»
En revenant sur le devant de la scène à six mois de la prochaine élection présidentielle, la «Manif pour tous» ne cache pas son ambition de peser sur le débat politique. Pour s’opposer au mouvement anti-égalité qui se place aujourd’hui en pourfendeur de la prétendue «théorie du genre», il faut déjà savoir d’où il vient et connaître sa place dans un large réseau international: à lire ou à relire notre article Comment fonctionnent les réseaux de la «Manif pour tous».

À DROITE, QUI DÉFILERA DIMANCHE?
On ignore encore à quelle bannière elle se reliera. A ce jour Valérie Pécresse n’a pas encore annoncé à qui elle porte son soutien pour la primaire de la droite et du centre. Ce que l’on sait en revanche, c’est que la présidente de la Région Ile-de-France ne sera pas aux côtés de la «Manif pour tous» ce week-end, contrairement à Bruno Retailleau, président de la région Pays de la Loire et soutien de François Fillon. Seul un candidat à la primaire de la droite et du centre a assuré qu’il serait présent le 16 octobre, il s’agit de Jean-Frédéric Poisson. Lors du débat diffusé hier sur TF1, le thème de la famille, cher à plusieurs candidats, n’a pas été abordé.

LE MARIAGE POUR TOUS ET TROIS PETITS POINTS
François Hollande s’est livré début octobre à quatre journalistes pour dresser un bilan de son quinquennat. L’interview publiée cette semaine est parue sous le titre «Je suis prêt». Le président y défend son mandat en vue de se lancer dans la course pour un deuxième, malgré de vives critiques: «Notre cohérence c’est d’avoir fait avancer les libertés (le mariage pour tous…) et préparé l’avenir (la transition écologique),» déclare-t-il dans l’entretien. On ignore encore la signification de ces énigmatiques points de suspension…