Mediapart a recueilli de nouveaux témoignages sur les pratiques douteuses du « prêtre-psychanalyste » Tony Anatrella, opposant farouche aux homosexuels depuis 20 ans (en particulier lors des débats sur le Pacs). Certains de ces témoignages font état d’attouchements physiques (« On faisait presque l’amour », affirme l’un des anciens patients du prêtre), d’autres font plutôt état de sévices psychologiques, qui, eux, ne tombent pas sous le coup de la loi. En mai dernier, Mediapart, France 3 et Le Lanceur avaient publié les témoignages plusieurs hommes qui auraient fait l’objet d’attouchements sexuels lors de séances qui avaient pour but de les guérir de leur homosexualité.

Prévenu depuis 2001, le diocèse de Paris ne mène l’enquête que depuis quelques mois, sans grand moyen à sa disposition.

Lire sur Mediapart De nouveaux témoignages accablent Mgr Anatrella et ses thérapies sexuelles