MARITON ÉTONNE
Privé de candidature à la primaire de la droite, Hervé Mariton a été contraint de se ranger derrière un autre candidat. Il l’a annoncé ce mercredi au micro de Léa Salamé sur France Inter et a créé la surprise: c’est Alain Juppé que le député de la Drôme soutiendra. On l’aurait plutôt vu s’acoquiner avec François Fillon, mais Hervé Mariton semble être le genre d’homme qui est là où ne l’attend pas. «Je soutiens celui qui m’a promis le moins», a-t-il carrément admis.

MARITON HUÉ CHEZ JUPPÉ
Hervé Mariton ne manque jamais de le rappeler, il est un homme de convictions et même en rejoignant le camp des juppéistes, pas question d’abandonner le sujet qui lui est cher, son opposition au mariage pour tous. Il l’a même rappelé lors d’un meeting ce jeudi à Villeurbanne, ce qui lui a valu quelques copieuses huées chez les militant.e.s d’Alain Juppé…

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Hervé Mariton hué au meeting d’Alain Juppé après avoir déclaré vouloir « abroger la loi Taubira »

LA «MANIF POUR TOUS» AU TAQUET
Avec la «Manif pour tous», il suffit d’un vilain montage avec un drapeau arc-en-ciel et d’un slogan de campagne détourné pour rappeler qu’on est prêt.e.s pour la campagne présidentielle…:

LES SARKOZYSTES SERONT-ILS DANS LA RUE LE 16 OCTOBRE?
La porte-parole LR Valérie Debord l’a précisé à Yagg, elle ne défilera pas dimanche 16 octobre avec les anti-égalité, comme elle l’avait fait en 2013. Elle qui compte parmi les soutiens de Nicolas Sarkozy, affirme ne pas défendre l’abrogation du mariage pour tous, mais bien l’interdiction de la GPA (qui est de fait déjà interdite en France, rappelons-le). Ce dernier enjeu fait pourtant bien partie des grandes causes de la «Manif pour tous». Cela veut-il dire que certains soutiens de l’ancien Président pourraient se laisser tenter par la marche avec les anti-égalité?