Invitée de la chaîne câblée tunisienne Attessia TV, la militante féministe Amina Sboui a fait son coming-out en annonçant qu’elle est bisexuelle. Elle était interviewée notamment pour réagir à une pétition à son encontre. Une association souhaite la faire expulser de la ville de Sidi Bou Saïd où elle réside actuellement. Pour Amina Sboui, il s’agit très clairement de tentatives d’intimidation en raison de son orientation sexuelle.

Au printemps 2013, la militante, alors membre du groupe Femen, avait été emprisonnée plusieurs mois en Tunisie. Peu de temps après sa libération, elle a quitté l’organisation la jugeant islamophobe.