Le Mexique a aussi ses « manifs pour tous ». Hier 25 septembre, 80 000 personnes ont défilé dans les rues de Mexico (400 000 selon les organisateurs) pour protester contre un amendement constitutionnel qui ouvrirait le mariage aux couples de même sexe dans tout le pays. Pour l’instant, les gays et les lesbiennes peuvent déjà se marier une dizaine d’Etats (sur trente deux).

Cette marche fait suite à plusieurs autres. L’une d’elles, dans la ville de Celaya, a donné lieu à une image qui a fait le tour du monde, où l’on voit un garçon de 12 ans se mettre seul face aux manifestants, les bras en croix, pour les arrêter. Le garçon avait affirmé au photographe qu’il avait un oncle gay et qu’il « haïssait la haine ».

Le 17 mai dernier, le président Enrique Peña Nieto avait annoncé son intention de faire inscrire le mariage pour tous dans la Constitution et dans le Code civil fédéral dans les mois suivants. (Lire Mexique: le président Enrique Peña Nieto veut ouvrir le mariage à tous les couples).

SOUTIEN DU PAPE
Une initiative qui a déplu à certains, l’Eglise catholique en tête. Logiquement, les manifestant.e.s anti-ouverture du mariage ont reçu le soutien du Pape François, qui s’est exprimé sur la Place Saint Pierre: « Je suis très heureux de m’associer aux évêques du Mexique, en soutien à l’engagement de l’Eglise et de la société civile en faveur de la famille et de la vie, qui en ce moment requiert une attention pastorale et culturelle particulière dans le monde entier. »

UNE FEMME AVEC UNE FEMME
Les gays et les lesbiennes ont elles et eux eu droit à un clin d’oeil de la part d’Ana Torroja, ex chanteuse de Mecano. La chanteuse se produisait au Mexique ce week-end. Sur scène, elle a interprété en duo avec Maria Leon l’hymne lesbien Mujer contra mujer (Une femme avec une femme en français). A la fin de la performance, les deux femmes se sont embrassées (via Libération).

https://www.youtube.com/watch?v=_brXKj_dqJI