MARITON BOIT LA TASSE
Il comptait être un des huit candidats à la primaire de la droite et du centre. C’est raté. Hervé Mariton a vu sa candidature invalidée. Le parrainage de deux parlementaires de gauche opposés au mariage des couples de même sexe ne lui a pas porté chance. Exit Hervé Mariton. Ça fait toujours un anti-égalité des droits de moins.

FRANÇOIS FILLON FIGE
C’est LE candidat de Sens commun, la branche politique des opposants au mariage pour tous. François Fillon leur a lancé lors d’un meeting le 21 septembre, à Paris: « Je propose un texte qui fige le principe qu’un enfant est toujours le fruit d’un père et d’une mère». «Et après on interdit les familles monoparentales?», lui a répondu Christiane Taubira sur Tweeter.

François Fillon a également réaffirmé son opposition à la PMA, à la GPA et à l’adoption plénière pour les couples homos.

NICOLAS SARKOZY, DE REVIREMENT EN REVIREMENT
Il assume. L’un des candidats à la primaire de la droite et du centre, l’ancien Président de la République Nicolas Sarkozy, était le 16 septembre le premier invité de L’Émission politique, sur France 2. En 2014, lui fait remarquer la journaliste Léa Salamé, il avait déclaré qu’il abrogerait la loi Taubira, lors d’une scène très embarrassante devant une salle chauffée à blanc de militant.e.s de Sens commun. Deux ans plus tard, il a changé d’avis. «Je dis aux homosexuels qu’on ne les démariera pas, ils pourront se marier, par ailleurs je précise que je suis opposé à la gestation pour autrui pour les couples homosexuels comme pour les couples hétérosexuels, très opposé à la fiscalisation des allocations familiales.»

JEAN-FRÉDÉRIC POISSON DÉTERMINÉ
Le président du parti chré­tien démo­crate est aussi un candidat de cette primaire. Jean-Frédéric Poisson reste droit dans ses bottes. On se souvient de ses passe d’armes avec Christiane Taubira lors de la discussion du projet de loi mariage pour tous. S’il est élu, il abrogera la loi Taubira. Il est pour l’instant crédité de 1% des intentions de vote selon un récent sondage.

MARINE LE PEN NE MANIFESTE PAS
Elle est opposée au mariage pour tous et à une réécriture du pacs. Mais la candidate du FN ménage aussi les sensibilités différentes au sein même de son parti. Elle déclare sur RTL le 21 septembre qu’elle ne manifestera pas le 16 octobre (nouveau rendez-vous de la «Manif pour tous»). «Je n’irai pas à la manifestation, pas plus que je ne suis allée à aucune autre manifestation.»

UN SONDAGE PRO MARIAGE
Le 14 septembre, un sondage Ifop pour l’ADFH indique que 62% des Français sont contre l’abrogation de la Loi Taubira et 59% des Français sont pour l’ouverture de la Procréation Médicalement Assistée (PMA) aux couples de femmes.