A l’approche de la nouvelle lecture au Sénat du projet de loi Justice du XXIe siècle, projet qui contient un article visant à fixer un cadre légal aux démarches des personnes trans pour effectuer leur changement d’état civil, l’Ilga-Europe vient de publier une vidéo de quatre témoignages des personnes trans françaises. Chacune expliquent pourquoi la France doit légiférer pour leur permettre que leurs papiers correspondent à leur identité de genre:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Ecoutez-les: Four French trans people on law proposal for legal gender recognition

Cependant les dispositions prévues dans le texte de loi sont largement incomplètes selon les associations, pour qui cette avancée ne répond pas aux besoins des personnes trans. Un avis d’ailleurs partagé par le Défenseur des droits Jacques Toubon, ainsi que par la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH). L’Ilga-Europe souligne à son tour que si la loi est votée en l’état, il ne s’agira que d’une amélioration partielle: les personnes trans ne seront plus tenues de présenter des attestations médicales mais devront toujours passer par les tribunaux pour obtenir leur changement d’état civil, et les mineurs seront exclus de la procédure (à moins d’être émancipés).

La discussion en séance publique doit avoir lieu à partir du 27 septembre. Plusieurs amendements ont déjà été déposés.