Nicolas Sarkozy était hier soir sur France 2 dans L’émission politique. Il a été interrogé entre autres sur ses revirements sur la question du mariage pour tous. Il a estimé que ce débat relevait de la «vie sexuelle», comme le rapporte Le Lab.

«Vous me parlez du mariage homosexuel, du mariage pour tous. C’est un sujet très difficile, très privé – jamais d’ailleurs j’aurais pu imaginer qu’on parle autant de la vie sexuelle dans le débat politique.», a ainsi lancé Nicolas Sarkozy.

A Léa Salamé qui lui rétorque «On parle des droits, on parle pas de la vie sexuelle», l’ancien président insiste. Sur le fond Nicolas Sarkozy reste fidèle à sa dernière position en date: il n’abrogera pas le mariage pour tous, contrairement à ce qu’il avait déclaré devant les militants de Sens Commun: « Je pense, après y avoir réfléchi très profondément, que la France a bien d’autres problèmes que rouvrir la guerre sur le “mariage pour tous”». Il assume d’ailleurs ses changements d’avis:«J’ai réfléchi, j’ai évolué, j’ai hésité». « Je dis aux homosexuels qu’on ne les démariera pas, ils pourront se marier, par ailleurs je précise que je suis opposé à la GPA pour les couples homosexuels comme pour les couples hétérosexuels», ajoute-t-il.