Matt Bomer est-il coupable de « transface »? Le comédien ouvertement gay a été choisi par Ryan Murphy (Glee, American Horror Story, The Normal Heart) pour incarner une femme trans dans le film Anything.  Le terme « transface »se veut une référence au « black face » désignant la pratique pour quelqu’un de blanc de se grimer en personnage noir.

Sur les réseaux sociaux, l’actrice et productrice Jen Richards, à l’origine de la série Herstory, qui raconte la vie amoureuse de femmes trans et queer, a pris la tête de la protestation contre ce choix de casting.

Elle-même a passé une audition pour le film, mais pour un petit rôle, celui d’une serveuse trans. C’est là qu’elle a découvert que le rôle principal avait déjà été confié à Matt Bomer. Elle a publié une série de tweets sur le sujet, puis à posté une vidéo sur Youtube, pour préciser son point de vue.

Pour elle,  « les personnes trans jouent mieux les personnages trans que les personnes cis parce que nous avons ce vécu ». Mais son principal argument est que caster des hommes cisgenres dans le rôle de femmes trans conduit à la violence contre les femmes trans dans la vie. Extrait:

« Les hommes hétéros sont attirés par les femmes trans. C’est un fait. Et ces hommes sont 100% hétéros. (…) Ce qui se passe c’est ces hommes couchent avec des femmes trans et ils s’inquiètent d’être perçus comme gays, de ne pas être assez masculins parce qu’ils couchent avec nous. Donc ils réaffirment leur masculinité en recourant à la violence, en nous faisant du mal. (…) Cela vient du fait que d’autres personnes diront d’eux que si ils aiment les femmes trans, ils sont en fait gays. Ce qui explique ça en partie, c’est lorsqu’on pense aux femmes trans dans les médias – à part pour Laverne Cox et Caitlyn Jenner, qui sont relativement nouvelles – on pense à des hommes qui jouent ce type de personnages. On pense à Jared Leto qui gagne un Oscar pour son rôle dans Dallas Buyers Club, Eddie Redmayne qui est nommé aux Oscars pour le rôle de Lili dans Danish Girl ou Jeffrey Tambor qui gagne un Emmy pour le rôle de Maura dans Transparent. Donc quand Jared Leto va accepter son Oscar avec sa barbe, les gens pensent « En dessous, c’est toujours un homme, derrière une femme trans c’est juste un homme avec de beaux cheveux et un bon maquillage ». C’est vrai pour les hommes qui jouent ces rôles, mais ça ne l’est pas pour les femmes trans, qui vivent leur vie de femme 24h/24 et qui ont toujours été des femmes, même avant la transition. C’est pour ça que j’affirme que ce genre de choses mène à la violence contre les femmes trans. »

Jen Richards: « Caster des hommes cis dans des rôles de femmes trans mène à la violence contre les femmes trans. »

Pour le comédien Dylan Marron, qui a posté une vidéo très acide, Matt Bomer est « courageux » d’avoir accepté ce rôle, mais pas pour ce que l’on croit. « l’Histoire ne sera pas tendre » avec ceux qui se sont prêtés à ce jeu, avance-t-il avant de rappeler  au passage qu’il y a quelques années, les rôles d’hommes gays au cinéma étaient tous tenus par des hommes hétéros:

An Open Letter to Matt BomerAn open letter to Matt Bomer from Dylan Marron

Publié par Seriously.TV sur jeudi 1 septembre 2016

 

MATT BOMER BLOQUE JAMIE CLAYTON, AVANT DE SE RAVISER
Laverne Cox (Orange is the new black) et Jamie Clayton (Sense8) ont également pris part au débat. « J’espère vraiment que vous choisirez tous les deux un jour de faire quelque chose de bien pour la communauté trans », a écrit Jamie Clayton sur Twitter dans un message adressé à Bomer et Michelle Rodriguez, qui elle jouera un homme que l’on « réassigné sexuellement » de force, dans un film également vilipendé par beaucoup dans la communauté trans :

Matt Bomer n’a visiblement pas apprécié, puisqu’il a bloqué le compte de l’actrice, avant de la débloquer quelques heures plus tard.

MARK RUFFALO: « JE VOUS ENTENDS »

C’est la seule réaction connue de Matt Bomer à la polémique. Malgré les sollicitations, l’acteur ne s’est toujours pas exprimé sur le sujet. C’est Mark Ruffalo, l’un des producteurs du film (également acteur) qui a répondu sur Twitter: « A la communauté trans. Je vous entends. C’est très difficile de vous voir souffrir ainsi. Je suis content que nous ayons cette discussion. Il est temps. »

A quelqu’un qui lui fait remarquer que Matt Bomer a bloqué celles et ceux qui le critiquaient, Ruffalo répond ensuite « le film est déjà tourné et Matt a mis tout son cœur et son âme dans ce rôle. Ayez un peu de compassion s’il vous plaît. Nous sommes tous en train d’apprendre. » Les deux hommes ont tourné ensemble dans The Normal Heart, où ils incarnaient un couple.