L’affaire fait quelques remous dans la nuit LGBT et gay-friendly à Paris, comme le rapporte le magazine Tsugi. L’équipe du « rooftop » le Nuba, situé quai d’Austerlitz à Paris, est accusée de s’être comportée de manière exécrable vis à vis des clubbeurs de la soirée Fluogram le 26 août dernier. Danseurs noirs recalés à l’entrée parce qu’ils ne « plaisent pas » à la personne chargée de faire la porte, gays recalés alors qu’ils étaient sur la liste, clubbeurs qualifiés de « monstres » par le patron des lieux, menaces… Beaucoup ont fait part de leur écoeurement sur Facebook. Le patron du club s’est excusé, assurant qu’il avait « viré » le personnel depuis. Pour Arnaud de la soirée House of Moda, qui mixait ce soir-là, ce ne sont pas des incidents isolés et cette affaire viennent illustrer la mauvaise réputation du club…

A lire sur Tsugi: Le Nuba accusé de racisme, d’homophobie et de transphobie [fr]