Les recherches de plus en plus approfondies sur le monde animal nous montrent que les couples de même sexe ne sont pas l’apanage des humains. Ce phénomène est présent chez plus de 100 espèces d’arachnides et d’insectes (mais aussi chez des manchots, des gorilles ou des lions). Le site de Sciences et Avenir nous explique que dans certaines conditions, les termites mâles vont former des couples afin d’augmenter leurs chances de survie.
Une étude conduite sur sept colonies de termites, dont les résultats seront publiés dans la revue Animal Behaviour en septembre 2016, montre que les mâles ont plus de chances de survivre s’ils sont en couple. En effet, la vie à deux leur permet de « diluer » le risque de prédation : un prédateur ne pouvant pas attraper deux termites à la fois, l’une des deux va pouvoir s’échapper et donc survivre à l’attaque. De plus, les termites ont besoin de partenaires pour assurer le nettoyage indispensable à leur maintien en bonne santé.

Lire l’article sur Sciences et Avenir