C’est une équipe médicale de plus de 20 spécialistes — chirurgiens, anesthésistes et infirmières — qui a permis à Christo et Theo Menelaou de devenir vraisemblablement le premier couple gay parents de triplés dont de vrais jumeaux.

Joshua, Zoe et Kate sont nés à Pretoria, Afrique du Sud, le 2 juillet dernier. La grossesse étant prématurée, les triplés ont dû rester trois semaines supplémentaires à l’hôpital sous assistance respiratoire, avant de rentrer sains et saufs avec leurs parents chez eux.

Jamais le couple n’aurait pu penser cela possible : «C’est très compliqué d’arriver à adopter et l’on nous a dit que nous passerions toujours après les couples hétérosexuels. Et puis nous n’avions jamais pensé pouvoir rencontrer quelqu’un qui veuille bien porter l’enfant d’un couple gay,» ont-ils confié à Skynews.

Amis et voisins d’Oscar Pistorius, ils ont fait la connaissance de la future mère porteuse lors d’une réunion de quartier, après la condamnation de l’athlète faisant suite au meurtre de sa fiancée en février 2013, le jour de la Saint-Valentin.

Autre fait remarquable, les deux pères ont pu fertiliser séparément deux embryons avant l’insémination. 10 semaines après le début de la grossesse, une échographie a révélé que l’un des deux embryons s’était scindé en de vrais jumeaux.

En général, pas plus de deux embryons sont inséminés afin d’éviter toute complication ultérieure lors de la grossesse. Pour cette raison, de nombreux médecins ont conseillé au couple de mettre un terme au développement des deux jumeaux afin d’offrir plus de chance de survie au troisième, ce que Christo et Theo ont refusé de faire.

Le couple s’est tourné vers la gynécologue Heidra Dahms de l’hôpital Sunninghill qui a accepté de faire le suivi de la grossesse et de l’accouchement. Cette dernière a expliqué à Skynews la rareté de cette procédure : «Je n’avais jamais entendu parlé d’un tel cas auparavant.»

En effet, très peu de données scientifiques ont été récoltées jusque là et sont disponibles sur les bébés issus de la GPA. Le fait que ce soit des triplés, et qui plus est de vrais jumeaux, rend l’événement d’autant plus unique.

Petit bémol néanmoins au bonheur des parents, Zoe doit subir une opération du cœur dans les 6 prochains mois. Nés prématurés et pesant moins de 2 kilos chacun, deux infirmières veillent jour et nuit sur la santé des triplés, tous trois équipés d’une alarme qui sonnent en cas de problème : «On doit masser leur dos ou gentiment chatouiller la plante de leurs pieds pour leur rappeler de respirer,» ont expliqué les parents.

L’Afrique du Sud est l’un des rares pays au monde où la GPA est légalement encadrée. Entre autres choses, aucune transaction financière autre que les frais relatifs à la grossesse doit avoir lieu entre le couple et la mère porteuse.