Et si There Is A Light That Never Goes Out, chanson emblématique des Smiths, extrait de The Queen Is Dead, était une évocation de l’homosexualité et du coming-out? C’est la théorie développée dans la websérie de l’été de RTL2 qui revient sur l’histoire de 40 chansons cultes. L’épisode publié hier revient sur le sens de la chanson écrite en 1986 par Morrissey. Le chanteur a d’ailleurs toujours laissé planer une certaine ambiguïté sur son orientation sexuelle. «Techniquement, je suis humasexuel. Je suis attiré par les humain.e.s. Mais évidemment… pas par beaucoup» avait déclaré le Moz en 2013.

Reste que cette lecture de There Is A Light n’en est pas moins valable et intéressante…

https://youtu.be/DRtW1MAZ32M

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur The Smiths – There Is A Light That Never Goes Out

À lire sur RTL2.fr.