Le site de l’hebdo Courrier international consacre un reportage sur les «vierges jurées», ces femmes du nord de l’Albanie, qui ont choisi de vivre comme des hommes et qui se considèrent comme telles.

Le site rappelle que ces « virgjinesha » «ont fait le serment de ne pas se marier, de ne jamais avoir de relations sexuelles».

En 2015, la réalisatrice italienne Laura Bispuri avait consacré une fiction (Vierge sous serment) au parcours d’une de ces femmes.

Pour beaucoup de ces femmes, c’était une façon d’échapper à un mariage forcé et à une société très machiste. Mais elles étaient acceptées par la communauté. Aujourd’hui, cette tradition s’éteint.

Lire l’article complet sur Courrier international