Hôtel Singapura, d’Eric Khoo, sur les écrans le 24 août prochain, est un des films les plus originaux et attachants sortis cette année. L’intrigue se déroule dans une chambre d’hôtel, filmée à des époques différentes et le point commun entre les histoires qui se succèdent est… le sexe. Le plus surprenant est que le réalisateur parvient à faire de chaque période un minifilm en soi et qu’il n’hésite pas à mélanger les styles. Dans les années 60, dans un décor aux couleurs flashy, un groupe de travailleuses du sexe suivent les conseils de la plus experte d’entre elles. Hôtel Singapura s’ouvre sur une scène en noir et blanc, où deux hommes, un Singapourien et un Britannique, dont on comprend qu’ils sont amants, se disent adieu. Dans une autre séquence, une femme thaïlandaise trans rencontre son amant la veille de son opération de réassignation sexuelle.

Eric Khoo est connu des cinéphiles ainsi que de celles et ceux qui s’intéressent aussi à l’histoire du cinéma LGBT. En effet, en 2005, il réalise Be With Me (sélectionné à Cannes), premier film singapourien qui présente une relation lesbienne explicite.

La bande annonce d’Hôtel Singapura: