Grâce à la Elton John AIDS Foundation, de nombreux programmes de lutte contre l’épidémie ont pu être financés au cours des dernières années. Cette année, l’artiste gay a voulu aller plus loin et en collaboration avec Pepfar, le programme du Président des Etats-Unis contre le sida, et a décidé de financer spécifiquement des associations qui s’adressent aux personnes LGBT. Les deux premiers bénéficiaires ont été annoncés hier, par Elton John, présent à la conférence internationale sur le sida, à Durban, en Afrique du Sud. Il s’agit de l’International HIV/AIDS Alliance et du MSM Global Forum, qui vont recevoir des subventions et un soutien technique pour réduire la stigmatisation au sein de ces communautés. Lors de son discours, Elton John a expliqué qu’il ne fallait laisser personne en marge, sinon les efforts ne seront pas récompensés.

De son côté, le Prince Harry, qui s’était récemment fait photographier en train de faire un test de dépistage du sida, était aussi présent hier à Durban pour cette session spéciale consacrée aux jeunes et aux LGBT affectés par l’épidémie. Le Prince Harry a déclaré que le monde ne pouvait pas perdre le sens de l’urgence dans le combat contre la maladie. Il a expliqué qu’une nouvelle génération de dirigeants devait s’engager et faire en sorte qu’aucun.e jeune n’ait de réticence à se faire tester. La mère du Prince Harry, la Pprincesse Diana, avait été une des premières personnalités à s’engager dans la lutte contre le sida au Royaume Uni dans les années 80.