Tout comme ce sera peut-être le cas pour Marseille et pour Montpellier, Nice a reporté sa Pink Parade (sa Marche des Fiertés) prévue pour se dérouler samedi prochain, le 23 juillet et qui aura finalement lieu le samedi 20 août. La décision a été prise après un vote du conseil d’administration de l’association Aglae, organisatrice de l’évènement.

Le communiqué rendu public ce mardi à 14h revient tout d’abord sur « l’attaque terroriste ignoble, qui a fait 84 morts et plus de 200 blessés ». Le drame a touché de plein fouet la ville et la communauté de Nice, en plus des nombreux « touristes de tout âges et de toutes confessions ». L’association en charge de l’organisation de la Pride, Aglae « présente toutes ses condoléances aux familles des victimes et s’associe au deuil qui frappe notre Ville » et explique que « les murs de Nice sont encore recouverts d’avis de recherche ».

L’association précise ensuite qu’elle a fait le choix de « reporter la Pink Parade qui devait se dérouler ce samedi 23 juillet 2016 au samedi 20 août 2016 ». La décision du report a été décidé « à la majorité » par le conseil d’administration et ce après avoir « consulté les acteurs de la Communauté LGBT de Nice et en accord avec les autorités municipales et préfectorales ».

Enfin, le communiqué tient à rappeler que le choix de repousser la manifestation vient de l’association et qu’à « aucun moment ni la préfecture ni la mairie ne nous ont demandé d’annuler la Pink Parade ».

Le communiqué se termine sur un message engagé, militant et plein d’espoir:  » Il ne s’agit en aucun cas de baisser la tête, de reculer face à l’obscurantisme barbare et encore moins de renoncer à revendiquer une EGALITE DES DROITS pour toutes et tous ».

L’association donne donc rendez-vous le 20 août pour une Pink Parade « encore plus indispensable ».