Les étudiant.e.s et écolier.e.s californien.ne.s vont bientôt en savoir plus sur l’histoire de la communauté LGBT. Le California State Board of Education – l’instance locale définissant les programmes scolaires- a voté à l’unanimité ce jeudi 14 juillet l’ajout aux programmes d’histoire et de sciences sociales cette facette de l’histoire souvent méconnue, sur les luttes de la communauté LGBT et l’impact qu’elles ont eu aux États-unis. Ce nouveau programme intégrera «l’étude de l’impact» des minorités, incluant «les lesbiennes, gay, bisexuel.le.s, et personnes trans» en Amérique.

Cet enseignement sera dispensé du primaire au lycée. Les élèves de CM1, par exemple, auront un cours intitulé «L’émergence des organisations homosexuelles pour les droits LGBT dans les années 50». Ce programme inédit sera également composé d’une partie consacrée à l’évolution des luttes en Californie, des années 70 à nos jours, pour affirmer les droits des personnes LGBT pour pouvoir enseigner, ou se marier notamment.

Ce vote fait écho au passage du FAIR Education Act («Fair, Accurate, Inclusive and Respectful») en 2012, dans l’État de Californie qui exige une meilleure représentation de la communauté LGBT, ainsi que des autres groupes minoritaires, dans l’enseignement de l’histoire.

DES RÉACTIONS ENTHOUSIASTES
Equality California, un groupe de défense des droits LGBT, a réagit en publiant un communiqué faisant l’éloge de l’initiative. Pour l’organisation, ce nouveau programme met en lumière de façon plus juste les figures marquantes des luttes LGBT. «Les moments essentiels de la lutte pour l’égalité, et l’évolution des identités et de la communauté LGBT» seront mieux reconnus grâce à ce nouvel enseignement, a ajouté Equality California.

L’organisation ajoute que cette nouveauté permettrait surtout une meilleure intégration des étudiant.e.s homosexuel.le.es, bisexuel.le.es ou trans.

Selon Don Romesburg, le directeur du comité chargé de l’histoire de la communauté LGBT au sein du nouveau programme, ces ajouts vont «permettre à tous les étudiant.e.s de développer un esprit critique et une meilleure ouverture d’esprit à propos du rôle des personnes LGBT dans le passé, aujourd’hui et dans le futur pour rendre la société plus tolérante et respectueuse».

Pour Mark Covarrubias, professeur d’histoire en première dans un lycée de Highland Park, beaucoup de ses élèves sont, pour la première fois, confronté.e.s à l’histoire LGBT: «Certains sont mal à l’aise vis-à-vis de ce sujet». Mais il ajoute que «cela fait une énorme différence de savoir comment les LGBT ont eu une influence sur l’évolution des États-Unis.»

Le directeur de l’Instruction Publique de l’État de Californie, Tom Torlakson, voit en cette réforme une victoire pour les personnes LGBT. «Cela va améliorer l’enseignement et l’apprentissage de l’histoire et des sciences sociales » a-t-il confié à Equality California «Cela donnera à nos étudiant.e.s un accès aux recherches historiques récentes et les aidera à en apprendre plus sur la diversité de notre État et l’impact des personnes et des groupes qui peuvent ne pas avoir reçu la reconnaissance appropriée dans le passé.»

UNE MESURE CONTROVERSÉE
Changer l’enseignement de l’Histoire en Californie a été un processus controversé, qui a suscité plus de 10 000 commentaires par courriel au ministère de l’Éducation de Californie entre décembre 2015 et février 2016, relaye le L.A Times.