Javier Muñoz va reprendre l’un des rôles les plus convoités de Broadway. L’acteur ouvertement gay et séropositif va en effet succéder à Lin-Manuel Miranda dans le rôle d’Alexander Hamilton, personnage principal de la comédie musicale Hamilton Nommé seize fois aux Tony Awards en 2016 – un record, ce spectacle sur la vie romanesque du deuxième président américain a glané onze récompenses. Auxquelles on peut ajouter le Grammy Award du meilleur album pour une comédie musicale et le prix Pulitzer de comédie.

Le rôle principal d’Hamilton était jusque-là détenu par Lin-Manuel Miranda, qui a également écrit le livret, les paroles et composé la musique, à partir d’une biographie d’Alexander Hamilton rédigée par l’historien Ron Chernow.

Javier Muñoz ne sera pas en terrain inconnu puisqu’il était déjà la doublure de Lin-Manuel Miranda. Les deux hommes avaient déjà fonctionné de la même manière dans la comédie musicale In The Heights, le premier succès de Lin-Manuel Miranda.

Dans une interview pour le New York Times Javier Muñoz revient sur ce que représente ce rôle à ses yeux et se confie au passage sur son état de santé:

« Je vis avec le VIH depuis 2002 et je suis indétectable. Je suis en bonne santé, je suis costaud et j’en parle assez ouvertement car il y a toujours cette stigmatisation. »

On lui a également diagnostiqué un cancer l’an dernier. Pour lui, le plus difficile avait été de devoir le révéler et d’accepter qu’il devait demander de l’aide. Pour faire face à la maladie, il a notamment aménagé un petit jardin sur le toit du théâtre où Hamilton est joué: «Je fais pousser quelque chose. Cela peut sembler ridicule ou ringard, mais ça ne l’est pas. Le fait que de la vie soit créée dans ce petit bout de jardin aide à me soigner. Vraiment.»