Le Parti Travailliste anglais aura-t-il bientôt une femme lesbienne à sa tête? Quelques semaines après le résultat favorable du référendum sur le Brexit, le Labour (Parti Travailliste) est en pleine crise. Les parlementaires travaillistes contestent la place de leader du parti de Jeremy Corbyn, l’accusant de ne pas avoir assez défendu le « remain » (« rester ») du Royaume-Uni au sein de l’Europe.

« JE SUIS UNE FEMME LESBIENNE FORTE »
Ce week-end, la députée Angela Eagles, ouvertement lesbienne, a annoncé vouloir rassembler le parti divisé en briguant le poste de leader du parti travailliste. 80% des parlementaires du parti rejettent l’autorité de Jeremy Corbyn, qui ont voté par 172 voix contre 40 une motion de défiance, non contraignante, contre lui. S’en est suivi une vague de démissions au sein de son « cabinet fantôme » – gouvernement parallèle de l’opposition. Angela Eagles y occupait le poste de première secrétaire d »Etat et de secrétaire d’État au Commerce, à l’Innovation et au Savoir-faire, avant de démissionner à son tour en juin dernier.

Elle a déclaré samedi 9 juillet sur le plateau du Person Show « Je suis une femme lesbienne forte, du Nord, issue de la classe populaire. Je pense être la bonne personne pour ce poste en ce moment […] Nous avons besoin d’un Parti Travailliste fort et uni qui peut convaincre les britanniques que nous pouvons faire face aux défis du Brexit »

 

Sur Twitter, la députée insiste sur sa volonté de venir en aide à la classe ouvrière et aux moins favorisés.

L’ancienne Première Secrétaire d’Etat du « cabinet fantôme » devrait lancer sa campagne dans la journée.

UNE DEPUTEE LESBIENNE
Angela Eagles a été la deuxième députée lesbienne britannique à avoir révélé publiquement son homosexualité, dans les colonnes du journal The Independant en 1997. Maureen Colquhoun l’avait devancée dans les années 70. Elle a plusieurs fois interpellé le parti travailliste pour qu’il fasse preuve de plus de diversité dans son personnel politique, en nommant plus de femmes et de membres LGBT aux postes clefs du parti. Son engagement militant lui a valu d’être classée à la 28ème place de la Rainbow List de the Independent en 2015, la liste des personnalité.ee.es britanniques LGBT les plus influentes. Elle a également été la première femme lesbienne a être en face-à-face avec le premier Minstre, lors des « Questions au Premier Ministre (PQM) » en décembre dernier.

Si elle accède à la tête de l’opposition, Angela Eagles serait la première femme ouvertement lesbienne à diriger le parti travailliste, et l’une des favorites pour briguer le poste de « Prime Minister » du Royaume-Uni lors des prochaines élections, si le Parti Travailliste en sortait victorieux.