C’est par une lettre poignante qu’elle a fait son coming-out queer peu de temps après la fusillade d’Orlando qui a fait 49 morts dans une boîte gay, le Pulse. La chanteuse québécoise Cœur de Pirate a révélé être aujourd’hui en couple avec la chanteuse Laura Jane Grace, du groupe Against Me!.

Elle a partagé sur son compte Instagram une photo d’elles en répétition pour le festival d’été de Québec qui vient de débuter, présentant la chanteuse comme sa «s/o» pour «significant other», autrement dit en français, l’être cher.

Rehearsals today with s/o @laurajanegrace COME TO @festivaleteqc

Une photo publiée par Coeur De Pirate (@beatricepirate) le

Laura Jane Grace est une chanteuse américaine qui a fait son coming-out trans en 2012. Elle s’est depuis engagée et exprimée à de nombreuses reprises sur les questions LGBT.

Sur les réseaux sociaux, la présidente de l’association LGBT de Niort OUT’rageantEs a remarqué que cette annonce s’accompagnait de nombreuses réflexions transphobes, lesbophobes et misogynes de la part d’internautes québécois.e.s. Elle a compilé ces réactions et les a posté sur Facebook:

Malgré une image de pays progressiste, notamment sur les questions trans, force est de constater que la visibilité des personnes trans au Québec s’accompagne encore souvent d’une manifestation de transphobie. «Comme me l’a fait remarquer une amie qui vit à Montréal, la situation des personnes LGBT au Québec est très différente de celle qu’ils et elles peuvent vivre en France, notamment par rapport aux politiques mises en place, affirme à Yagg la présidente d’OUT’rageantEs. Il y a de l’homophobie et de la transphobie latente comme partout, mais en France elle reste cautionnée voire portée par des décisions politiques politiciennes.»

Tous nos articles sur le Québec.