Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé cet après-midi, samedi 2 juillet, entre le Louvre et la Place de la Bastille. L’estimation des organisateurs n’était pas encore connue au moment où nous écrivons ces lignes. Dans un contexte tendu sur les questions de sécurité (report de la marche et parcours réduit), la préfecture avait déployé des forces de polices tout le long du parcours. Celles et ceux qui souhaitaient rejoindre le cortège étaient obligatoirement fouillés.

Le défilé s’est déroulé sans incidents majeurs. Même la pluie, pourtant annoncée, s’est faite relativement discrète.

Après les prises de paroles militantes, qui ont décliné le mot d’ordre de cette année, consacré aux droits des personnes trans, trois minutes de silence ont été observées à la mémoire des victimes d’Orlando. On pouvait également voir au fil du cortège des brassards noirs et des pancartes en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando.

Les manifestant.e.s ont rejoint la place de la Bastille où se tenait un podium animé par Tristan Lopin et Shirley Souagnon, avec des concerts, des sets de DJs et des performances.

La rédaction de Yagg était quasi au complet pour suivre l’événement. Vous retrouverez nos reportages dans les jours qui viennent.