Et si le mariage pour les couples de même sexe et le Brexit avaient un rapport de causalité? C’est la théorie développée par Dominic Lawson, un journaliste du Daily Mail. En 2013, le premier ministre David Cameron a voulu faire voter l’ouverture du mariage pour les couples de même sexe, largement soutenu par le parti travailliste, les Libdems et une frange importante des conservateurs. En troisième et dernière relecture du texte devant le Parlement britannique  117 conservateurs qui s’étaient prononcés pour et 128 contre. Et selon Dominic Lawson, ceux qui ont voté contre sont également ceux qui sont généralement classés comme eurosceptiques.

Pour Dominic Lawson,  l’ouverture du mariage a poussé de nombreux députés dans les bras l’Ukip, le parti qu’on compare souvent au FN en France car tous deux à l’extrême-droite et tous deux europhobes.

 » Cette division était une occasion que Nigel Farage a saisi. J’ai eu un dîner avec le leader de l’Ukip et je me rappelle de deux choses avant tout. Premièrement, la façon dont il était dégoûté que je ne prenne pas un verre au comptoir avant d’aller s’asseoir, et deuxièmement à quel point il était heureux de voir comment le mariage pour les couples de même sexe envoyait de nombreux conservateurs à l’Ukip »

Toujours selon la théorie de Dominic Lawson, la seule façon pour David Cameron de réunifier son parti était de promettre un référendum sur l’appartenance à l’Union Européenne. Cette proposition a permis d’apaiser la base europhobe du parti en lui donnant ce qu’elle voulait et ainsi, empêcher la fuite de députés vers l’Ukip. Cela a fonctionné: Cameron a largement gagné les législatives en 2015. Lawson finit sa tribune en se demandant si Cameron se fait la réflexion suivante  » Si je n’avais pas fait cette loi sur le mariage, je ne serais peut-être pas face à ce champ de ruines ».