Selon nos informations, l’Inter-LGBT et la Préfecture de Paris sont actuellement en train de déterminer le tracé d’un nouveau parcours pour la Marche des fiertés de Paris qui doit avoir lieu samedi 2 juillet. Plusieurs nouveaux trajets auraient été évoqués entre les deux parties, mais l’un d’eux semble se dessiner plus précisément, à moins d’une semaine de l’événement. Les participant.e.s à la Marche des fiertés pourraient donc suivre un itinéraire allant de la place du Châtelet à la place de la Bastille, en passant par les quais et en remontant sur le boulevard Henri IV.

Ce tracé aurait été choisi pour permettre une meilleure répartition des forces de l’ordre afin d’assurer la sécurité des participant.e.s, le même argument présenté par le Ministère de l’Intérieur cette semaine qui a proposé à l’Inter-LGBT de repousser la marche à une date ultérieure à l’Euro 2016, proposition refusée par les associations. Difficile de ne pas remarquer à quel point ce parcours est plus court que le Montparnasse – Place de la Bastille initialement prévu (environ 5 km): la distance Châtelet – Bastille est de moins de 2 km. À titre de comparaison, la manifestation contre la loi Travail reléguée jeudi 23 juin au contour du bassin de l’Arsenal faisait 1,6 km.

La perspective d’une Marche des fiertés raccourcie, alors qu’elle porte pour la première fois les revendications des personnes trans, et que la communauté LGBT est encore sous le choc de la fusillade homophobe d’Orlando, risque de ne pas plaire à une partie des associations. Contacté.e.s par Yagg, l’Inter-LGBT ne souhaite pas confirmer l’information: «Nous sommes encore en train de vérifier des détails techniques», a affirmé la co-porte-parole Clémence Zamora-Cruz.