Cet article est extrait de la chronique Terrains de Jeux du 23 juin 2016, à lire en intégralité ici.

Les hommages se poursuivent dans le monde, en mémoire des 49 victimes de l’attentat homophobe du Pulse, le 12 juin. En ce mois de Pride, aux États-Unis, le sport et de nombreux protagonistes sont dans le même ton. Lors du quart de finale de la Copa America contre l’Équateur, le capitaine de l’équipe masculine de football des États-Unis, Michael Bradley, a arboré un brassard arc-en-ciel. Il est remercié par sa collègue de l’équipe nationale féminine Megan Rapinoe et par Lori Lindsey, aujourd’hui retraitée:

L’équipe a aussi publié la vidéo ci-dessous pour affirmer son soutien aux victimes et à la communauté LGBT:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur One Nation.

De leur côté, les baseballeurs des Tampa Bay Rays, en Floride, ont récolté 300 000 dollars pour le fonds d’aide aux victimes. L’équipe s’est présentée sur le terrain, vendredi 17 juin, avant le match de championnat contre les Giants de San Francisco, avec des t-shirts frappés du logo arc-en-ciel «We are Orlando»:

Rob Manfred, commissaire de la Ligue majeure de baseball qui régit le championnat, a exprimé son soutien à la communauté LGBT en indiquant qu’elle «fait partie de la communauté du baseball»:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Commissioner Manfred’s Orlando message

Sur la plage de Venice, à Los Angeles, en Californie, le bobsleigheur australien Simon Dunn s’est recueilli devant un mémorial installé sur le sable:

Dans le championnat américain féminin de football, la rencontre entre le Washington Spirit et l’Orlando Pride (2-0), vendredi 17 juin, a été arrêtée quelques instants à la 49e minute, en hommage aux victimes, sous les applaudissements:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Washington Spirit vs. Orlando Pride

Ali Krieger, qui assure la défense du Spirit, a joué les ongles vernis en rainbow, en mémoire des victimes du Pulse:

I'm Proud to play for a greater purpose. Tonight we honor the lives that were lost. #OrlandoUnited!!

Une photo publiée par Ali Krieger (@akrieger11) le

Pour «honorer les vies que nous avons perdues», écrit l’internationale américaine.