Les fidèles de la Westboro Baptist Church n’en sont pas à leur première marque d’indécence. Toujours prêt.e.s à manifester armé.e.s de leurs pancartes criardes marquées de «God Hates Fags» («Dieu hait les pédés») et autres phrases chocs, ils/elles ont fait part la semaine dernière de leur volonté de manifester aux abords des funérailles de plusieurs victimes de la tuerie du Pulse à Orlando.

«Ce n’est pas dirigé contre une personne, mais contre un phénomène sociétal entier», s’est défendu Steve Drain porte-parole de l’église auprès de The Inquisitr. La Westboro Baptist Church est parvenue à obtenir un permis de manifester aux abords de la Cathédrale Saint Luke, qui accueillait ce samedi 18 juin les obsèques de Drew Leinonen, 32 ans, l’une des 49 victimes de la tuerie, mort aux côtés de son compagnon Juan Ramon Guerrero, 22 ans.

Fort heureusement certain.e.s ont trouvé un moyen particulièrement intelligent d’empêcher le groupe haineux de perturber la tenue des funérailles. C’est la compagnie de théâtre Orlando Shakespeare Theater qui a pris les devants et décidé de former une chaîne humaine pour non seulement les garder à distance des familles des défunts, mais aussi pour détourner l’attention. Des costumes ailés de 2,50 mètres de large ont été confectionnés pour permettre à plusieurs personnes de prendre part à cette «Angel Action Wings», comme le montre la vidéo du Miami Herald:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Guardian angels shield Orlando mourners from protest

Ce dispositif pour s’opposer sans violences aux extrémistes de la Westboro Church a été pour la première fois utilisé au moment des funérailles de Matthew Shepard, ce jeune gay de 21 ans tué en 1998 dans le Wyoming. Devant la cathédrale Saint Luke d’Orlando ce samedi 18 juin, les anges ont donc défilé, applaudi par plusieurs dizaines de personnes venues elles aussi pour montrer leur soutien aux proches des victimes.