[Mise à jour, 23 juin] Modification de la citation de Jean-Paul Donald Potard

En décembre dernier, Jean-Paul Donald Potard, célèbre entrepreneur du luxe et de la mode, très impliqué au sein de la paroisse luthéro-réformée des Billettes, dans le IVème arrondissement de Paris, s’était vu refuser la demande de bénédiction de son mariage prévu avec son compagnon.

Yagg avait à l’époque consacré une enquête à cette affaire, qui avait provoqué, d’après les dires de Jean-Paul Donald Potard, pas mal de remous aux Billettes.

En effet, après l’ouverture des bénédictions aux couples gays et lesbiens par l’Eglise protestante unie de France (EPUF) le 17 mai 2015, cet ami d’enfance de Jean-Paul Gaultier, comptait sur la possibilité pour les pasteur.e.s de l’EPUF de bénir les couples homos en vue d’un mariage civil.

Aujourd’hui, le combat est gagné et les deux actes de ce mariage ont revêtu un caractère particulier.

Vers 12h15, le mariage civil d’Olivier Laude et de Jean-Paul Donald Potard a eu lieu en mairie du IVe, en présence de plus d’une centaine d’invité.e.s. En l’absence de Christophe Girard, maire de l’arrondissement, c’est son premier adjoint, Julien Landel (ci-dessous), qui a accueilli les futurs époux avec un discours sur l’égalité et durant lequel la tuerie homophobe d’Orlando a été évoquée.

potard laude mairie IVe

Puis les époux se sont rendus à l’église des Billettes, en compagnie de leurs invité.e.s pour une bénédiction, qui n’est pas un sacrement. Là encore, à plusieurs reprises, les intervenants ont évoqué les récents événements.

potard laude billlettes

Lorsqu’il a pris la parole, Jean-Paul Donald Potard a affirmé que «le mariage pour tous était une mesure contre l’injustice et l’arbitraire». Clin d’œil volontaire à leur union, il avait choisi, parmi les textes extraits de la Bible et lus durant cette cérémonie, ce passage de l’Ecclésiaste: «Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils retirent un bon salaire de leur travail. Car, s’ils tombent, l’un relève son compagnon; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever! De même, si deux couchent ensemble, ils auront chaud; mais celui qui est seul, comment aura-t-il chaud?»

Yagg adresse toutes ses félicitations aux deux époux.