Hier, dans son tweet destiné à rendre hommage aux victimes du Pulse, à Orlando en Floride, le président François Hollande n’a pas évoqué le caractère homophobe de l’attaque perpétrée ce week-end, ni le fait qu’elle était dirigée contre un lieu LGBT.

Un oubli qui a été vivement reproché au chef d’Etat.

Il semblerait que François Hollande ait tenté de rattraper ce premier tweet en s’exprimant cet après-midi devant les médias.


Hollande exprime le soutien au peuple américain après « l’effroyable tuerie homophobe » d’Orlando

Il a alors déclaré: «C’est la liberté qui a été visée. La liberté de choisir son orientation sexuelle, la liberté de déterminer son mode de vie», citation reprise mot pour mot sur son compte Twitter. Des propos qui n’ont vraiment pas arrangé les choses:

tweet francois hollande orlando

Le tweet a été rapidement supprimé, et remplacé par celui-ci:

… Ce qui n’a pas empêché de nombreux/euses internautes de signaler au Président de la République que non, on ne choisit pas son orientation sexuelle: