Cette fois-ci l’info vient d’une source difficilement contestable. L’ancien mari de Whitney Houston, Bobby Brown, confirme dans un livre à venir que Whitney Houston était bien bisexuelle et qu’elle avait bien eu une relation avec Robyn Crawford, son amie d’enfance devenue ensuite son assistante et directrice artistique, rapporte Us Weekly. Cette dernière aurait dû ensuite prendre du champ parce que la famille Houston désapprouvait leur relation.

Dans une interview glaçante, Cissy Houston, avait déclaré en 2013 qu’elle aurait « absolument désapprouvé » que sa fille soit lesbienne, donnant corps à cette hypothèse.

Lorsque la chanteuse est morte, en février 2012, le militant anglais Peter Tatchell avait affirmé publiquement avoir rencontré Whitney avec Robyn Crawford en 1991 lors d’une soirée contre le sida à Londres et que leur relation ne faisait aucun doute. «Elle était la plus heureuse et au top dans les années 80, quand elle était avec sa partenaire. Elles étaient tellement amoureuses et pleines de joie ensemble».

«Son incapacité à accepter et à exprimer son amour homosexuel a peut-être contribué à ses problèmes de drogue et à son déclin» avait-il ajouté. Aujourd’hui, à US Weekly, Bobby Brown ne dit pas autre chose:

«J’ai vraiment le sentiment que si Robyn avait été acceptée dans la vie de Whitney, Whitney serait toujours en vie aujourd’hui»

Alors qu’elle avait toujours gardé le silence, Robyn Crawford avait rendu hommage à son amie dans Esquire. Elle ne révélait rien de la nature de leur relation, affirmant juste qu’elle avait « l’air d’un ange ».