Accusées de diffamation et complicité de diffamation, Farida Belghoul et Dalila Hassan ont été condamnées ce jeudi 19 mai. Le site d’informations locales 37° vient de publier une brève pour annoncer le verdict du tribunal de Tours: «Dalila Hassan a été condamnée à payer 4000 euros, Farida Belghoul 5000, ainsi que 1000 euros de frais de justice. Les deux femmes ont été par ailleurs condamnées à s’acquitter de 12 000 euros de dommages et intérêts envers l’enseignante».

Les deux femmes avaient en mars 2014 publié une vidéo (toujours en ligne à ce jour) accusant une enseignante d’une école de maternelle de Joué-lès-Tours d’avoir incité deux enfants de sa classe à se déshabiller et à se masturber. Une vidéo diffusée par le collectif à l’origine de la Journée de retrait de l’école (JRE), groupe militant contre la soi-disant «théorie du genre» et la lutte contre les stéréotypes de genre à l’école.

Si une enquête avait rapidement montré que les accusations étaient sans fondement, les conséquences de cette vidéo ont été désastreuses pour l’enseignante concernée qui a dû changer d’établissement et avoir un suivi psychologique (voir le compte-rendu de l’audience du 24 mars 2016 sur le site de La Nouvelle République). L’incident avait en outre eu lieu en pleine polémique autour des ABCD de l’égalité, initiés par le ministère de l’Éducation.

À lire sur 37°.