Cet article est extrait de la chronique Terrains de Jeux: Mobilisation contre une loi transphobe, Les Dégommeuses et le Président, Michael Sam dans «Attitude»…

Michael Sam est en couverture de l’édition de mai du magazine britannique Attitude. Le joueur de football américain évoque le racisme dans la communauté LGBT et revient sur son coming-out (en février 2014) et ses conséquences: «Je ne dirai pas que ça a été une tempête, car les tempêtes sont dangereuses, explique-t-il au magazine. J’ai aidé beaucoup de gens. J’étais tellement naïf quand j’ai fait mon coming-out. Je ne pensais pas essayer de devenir un exemple ou un porte-parole ou un militant. J’essayais juste de franchir le pas pour aller au-delà et arrêter de ne penser qu’à moi. Puis, j’ai commencé à lire des choses que m’envoyaient des gens: des courriels, des lettres, des tweets, des messages, tout. Ils étaient plus positifs que négatifs. Les gens écrivaient: « Mon dieu, je ne peux pas croire que vous ayez eu le courage de faire cela». Je répondais, «je vis juste ma vie (…). J’ai un ami qui m’a demandé d’appeler son cousin qui avait fait deux tentatives de suicide. Après qu’il a entendu mon histoire, il s’est juré de ne plus jamais recommencer. C’est incroyable, des gens se suicident parce qu’ils ne peuvent pas supporter cette pression et ce stress. Si en vivant ma vie, je peux sauver quelqu’un, alors, je referais la même chose».

Dans l’interview il évoque également le racisme dans la communauté gay et l’homophobie dans la communauté noire. Il joue actuellement avec l’équipe des Saint Louis Rams.