Il fut un des hommes les plus influents du XXe siècle. Premier ministre de la Chine communiste de Mao pendant plus de 26 ans, Zhou Enlai pourrait avoir été été gay, d’après une nouvelle biographie. Selon Tsoi Wing-Mui, l’auteure du livre à paraître cette semaine The Secret Emotional Life of Zhou Enlai (La vie émotionnelle secrète de Zhou Enlai), l’orientation sexuelle de Zhou pourrait expliquer bien des choses de sa vie, comme ses rapports peu chaleureux avec sa femme durant leur mariage et sa prudence pendant ses relations avec Mao.

Le livre ne fournit pas de témoignage direct d’anciens amants ou de documents pour appuyer cette thèse mais propose des extraits du journal intime de Zhou Enlai ou de la correspondance avec sa femme. Il aurait notamment été très proche d’un jeune étudiant et leur séparation fut très pénible pour Zhou.
D’après Rebecca Karl, professeure à l’Université de New York, qui a écrit une biographie de Mao en 2010, les sexualités fluides ne sont pas inhabituelles en Chine (ou ailleurs) et des passions entre hommes ou entre femmes étaient et sont encore la norme.

Lire l’article complet (en anglais) sur le site du New York Times.