Le concert était initialement prévu au Bataclan. Il a été relocalisé à la Cigale, sans changement de date. A part ça, contrairement à Madonna la semaine dernière, Peaches n’était pas à Paris, hier 17 décembre, pour faire du sentiment. 1h20 de concert quasiment sans interruption, une énergie au max, 4 rappels. Des titres de son dernier album Rub à I mean something, en passant par les classiques Boys wanna be her, Lovertits ou The teaches of Peaches, la canadienne n’avait qu’un but: faire bouger, suer, danser et crier.

Si vous n’étiez pas à la Cigale, vous pourrez voir si elle y est parvenue grâce à Arte, qui filmait et retransmettait le concert en direct, et qui met à disposition la vidéo sur son site. Allez on vous donne un indice, la réponse commence par un o et finit par un i.

Si vous êtes à Bruxelles ce soir, Peaches passe à l’Orangerie.

Lire ou relire notre interview: Peaches: «Les gens vont trouver ça bizarre que Peaches aime Nicki Minaj»