La « Manif pour tous » ne boude pas son plaisir. Dès hier soir, l’organisation anti-LGBT s’est félicitée sur Twitter de la victoire des candidat.e.s ayant fait allégeance à ses thèses au second tour des élections régionales (Lire Élections régionales: les régions où les associations LGBT ont du souci à se faire) .

Elle estime même que les meetings Questions pour un président de région ont « visiblement beaucoup pesé dans les résultats ». Sur quel sondage s’appuie cette affirmation? Mystère.

La MPT s’est également félicitée de la défaite de Claude Bartolone (PS) en Ile de France. Ce dernier s’en était pris à son adversaire en estimant qu’elle faisait la promotion de « Versailles, Neuilly et la race blanche » et de la Manif pour tous. Il est vrai que Valérie Pécresse était de toutes les « manifs pour tous » et qu’elle a assisté au meeting de l’association.

En tout cas, la droite est prévenue. La Manif pour tous entend être « vigilante sur les engagements pris pendant la campagne ».

Mais surtout, les anti-mariage pour tous ont désormais 2017 dans le viseur.