Guillaume de Thieulloy, directeur de publication du blog d’extrême-droite Le Salon Beige, a été condamné ce jeudi 10 décembre à 800 euros d’amende avec sursis pour diffamation, et à une amende de 3000 euros de dommages et intérêts à la partie civile, rapporte le site de La Croix. En cause, un photomontage intitulé «les heures les plus sombres de notre histoire» publié en avril 2013 qui faisait un parallèle entre une photo datant de l’Occupation et une autre prise pendant les débats sur le mariage pour tous: D’un côté, la grille d’un jardin avec la pancarte «Parc à jeux – réservé aux enfants – interdit aux juifs», de l’autre un gardien du Jardin du Luxembourg escortant vers la sortie un militant de la «Manif pour tous», reconnaissable grâce à son sweatshirt siglé du logo de l’organisation.

C’est le surveillant apparaissant sur la seconde photo qui a porté plainte pour diffamation. Le tribunal correctionnel de Paris a jugé qu’il avait effectivement été visé «non seulement en tant que symbole d’une autorité publique jugée répressive, mais également à titre personnel, en sa qualité de surveillant du jardin du Luxembourg dans l’exercice de ses fonctions». Les juges ont aussi estimé que «le fait d’assimiler les mesures supposées prises à l’encontre des partisans de l’association La Manif pour tous, en raison de leurs idées et de leurs opinions, aux mesures effectivement prises à l’encontre des juifs pendant l’Occupation, au seul motif de leur appartenance à la communauté juive, ne repose, à l’évidence, sur aucune base factuelle sérieuse et manque à la plus élémentaire prudence».

Sur Nouvelles de France, autre blog de la fachosphère dont Guillaume de Thieulloy est aussi directeur de publication, ce dernier a fait savoir que son avocat avait fait appel du jugement.

À lire sur La Croix.