Les motifs d’insatisfaction d’une partie des électeurs de la gauche vis-à-vis du président de la République et de son gouvernement sont légion. Mais pour Guy Bedos, estampillé humoriste de gauche et qui se revendique électeur de François Hollande, le seul exemple à l’appui de sa déception est la loi qui a ouvert le mariage aux couples de même sexe.

Interviewé par Nicolas Domenach pour «La Nouvelle Édition» sur Canal+ aujourd’hui, Guy Bedos s’est présenté comme un déçu du hollandisme. «J’ai cru aux promesses qu’il faisait et il a tenu très peu. Le mariage pour tous, c’était pas une urgence.» Parmi les promesses de François Hollande, est-ce bien raisonnable de choisir celle qui a été tenue et qui a plutôt fait du bien à pas mal de monde?
Voir l’interview (à partir de 5’37 »)

SI la vidéo ne s’affiche pas, cliquez sur La Nouvelle édition du 09/12/15