Daniel Kaufman (photo), 42 ans, est l’une des quatorze personnes abattues à San Bernardino en Californie, lors de la fusillade du 2 décembre dernier. Il tenait un café dans le centre social pris pour cible par le couple d’assaillant.e.s. Son compagnon, Ryan Reyes, a tenu à s’exprimer en sa mémoire dans les colonnes du Pride Los Angeles, afin de rappeler que jamais Daniel Kaufman n’aurait accepté des actes islamophobes sous prétexte que l’attaque a été revendiquée par Daesh.

«Cette tragédie a été commise par un groupe radical. Nous ne tenons pas tous les chrétien.ne.s pour responsables des actions de la Westboro Baptist Church, alors pourquoi blâmons-nous tous les musulman.e.s pour les actions de LEUR Westboro? Cela n’a aucun sens. Les actes et les croyances tordues de quelques un.e.s ne devraient pas être utilisé.e.s pour juger une majorité.

Les musulman.e.s sont des personnes aussi aimantes et chaleureuses que n’importe qui d’autre.

Cela rendait Daniel malade, et cela continue de me rendre malade, que des Américain.e.s refusent d’abandonner cette manière de penser.

Les musulman.e.s veulent autant que quiconque que ces groupes radicaux soient capturés.

En joignant nos forces et en travaillant ensemble avec amour et compréhension, nous pouvons battre ceux et celles qui ont perpétué ces actes.

Mon cœur et mes condoléances vont à tou.t.e.s les musulman.e.s qui ne sont pas membres de ces groupes radicaux. Je suis désolé que, peu importe la raison, les gens ne parviennent pas à comprendre que les groupes radicaux et les terroristes ne parlent PAS au nom de tou.t.e.s les musulmans.

Sachez juste que je ne vous blâme pas pour cela et je vous aime comme frères et sœurs en humanité, tout comme le ferait Daniel.»

Le LA Times a publié une photo du moment déchirant où Ryan Reyes a appris le décès de Daniel Kaufman, avec un long article décrivant les 22 heures insoutenables durant lesquelles il a cherché son compagnon d’hôpitaux en hôpitaux, ignorant s’il était vivant ou mort. Selon Pride Los Angeles, Daniel Kaufman a sauvé la vie de quatre personnes en les aidant à se mettre en lieu sûr au moment de l’attaque. Ses ami.e.s et ses proches lui ont rendu hommage samedi dernier. Grand amateur de comics et de culture geek, il était membre de la Renaissance Faire locale, une grande fête médiévale en costumes.