warhol la biographieTout le monde connaît un peu, beaucoup, l’œuvre d’Andy Warhol. Ses portraits sérigraphies en série de célébrités (Marylin, Elvis Presley, Jackie Kennedy…) et ses peintures de boîtes de soupe Campbell’s, ses films (Sleep, Blow Job, Chelsea Girls) ont marqué durablement l’art américain et la culture populaire du siècle dernier. Mais que sait-on vraiment de l’homme, de ses origines, de ses amours et du processus de sa création? La biographie de Victor Bockris, qui écrit depuis 40 ans sur les héros de la culture pop (Patti Smith, Keith Richards, Mohamed Ali), offre ce qui est sans doute à ce jour l’analyse la plus précise et la mieux documentée de la vie et de l’œuvre du pape du pop art, un des artistes les plus célèbres du XXe siècle, un des plus controversés aussi. Dès les premières pages, on est fasciné par la richesse des témoignages, des infos et des anecdotes. Jusqu’à ses dernières amours, le biographe multiplie aussi les anecdotes sur la vie sexuelle et affective d’Andy Warhol, qui, contrairement à ce qu’il voulait laisser paraître, aimait le sexe, la musculation et les éphèbes. Ayant travaillé pendant des années à la Factory, Victor Bouckris a également dirigé Interview, le magazine créé par Warhol. Né en Grande-Bretagne en 1949, il a vécu aux États-Unis dès l’âge de 4 ans. Il connaît donc cette époque pour l’avoir vécue de l’intérieur. Warhol, la biographie, qui fait aussi témoigner les (nombreux) détracteurs de l’artiste, n’a pourtant rien d’une hagiographie et se déguste avec un immense plaisir. Si possible en écoutant – en boucle – une chanson du Velvet Underground.

Lire la critique dans son intégralité

Cet article est extrait des Lectures de Yagg du 29 octobre.