La cour d’Assises de Rouen a condamné Aurélien et Maximilien Lefèvre a 25 et 20 ans de prison pour le meurtre de Johnny Aubert, en août 2012 (Lire
Rouen: Deux hommes jugés pour un crime homophobe [Paris Normandie]).

Tué le 6 août, Johnny Aubert n’a été découvert que le 27, vêtu simplement d’un tshirt et de chaussettes, le corps lardé de coups. Il a reçu notamment un meuble et une haltère sur le crâne. Une expertise avait conclu que Maximilien, ancien amant de la victime, avait un discernement altéré au moment des faits. Le juge n’en a pas tenu compte. Les policiers avait par ailleurs découvert des inscriptions homophobes sur la scène de crime. En conséquence, le tribunal a retenu la circonstance aggravante d’homophobie.

Une voisine d’immeuble qui était venue voir ce qui se passait alors qu’elle entendait des cris, avait pu voir la victime en sang et n’avait pas jugé bon d’avertir la police. Cette dernière a écopé d’un an de prison pour non-assistance à personne en danger.