Les associations Mémorial de la Déportation Homosexuelle et Les «Oublié.e.s» de la Mémoire ont commencé à rendre hommage à Pierre Seel, déporté en raison de son homosexualité, mort il y a 10 ans (Lire Hommages à Pierre Seel, déporté homosexuel, 10 ans après sa mort).

Deux gerbes ont été déposées. La première sur sa tombe, à Bram, dans l’Aude en présence de Claudie Mejean, Maire (PS) de Bram et Danièle Mouchague, Conseillère Régionale (PS) du Languedoc-Roussillon. La seconde gerbe a été déposée à Toulouse, rue Pierre Seel.