Le coming-out de Gus Kenworthy ne plaît pas à tout le monde.

Alex Schlopy, champion du monde de slopestyle en 2011, a expliqué sur Instagram être très heureux pour son camarade mais regretter qu’il se serve de son coming-out pour se faire mousser, rapporte Outsports. Il a depuis amendé son texte pour n’y garder que son soutien.

Gus Kenworthy lui a répondu lors d’un entretien au magazine gay britannique Attitude: «Vous savez, je reçois plein de messages de gens qui disent “C’est ridicule, je ne fais pas la couverture d’un magazine en raison de mon hétérosexualité”, et je suis là, “Sans blague!”. Quand on aime le sport, on est censé être hétéro. Et [ses remarques] m’ont vraiment agacé parce que c’est quelqu’un que je connais depuis des années, quelqu’un avec qui je me suis retrouvé en compétition, et si c’est ce qu’il ressentait, il me semble que le dire publiquement sur Instagram est un tout petit peu impoli. J’aurais préféré qu’il me contacte. (…) Et bien sûr j’ai fait la couverture [d’ESPN] pour moi, mais c’était aussi pour les gosses qui m’ont contacté depuis pour me raconter leur histoire, qui m’ont envoyé des messages et m’ont dit, “grâce à l’article j’ai fait mon coming-out à ma mère”, et je pense que si l’article aide à sauver la vie d’un.e ou deux gamin.e.s, alors c’est gagné. Si certaines personnes ne voient pas ça, tant pis pour elles.»

Cet article est extrait de la chronique Terrains de Jeux du 19 novembre 2015, à lire en intégralité ici.