Crée en 1998 et célébré pour la première fois en France en 2004, le TDoR sera cette année encore au programme de nombreuses villes à travers le pays. Journée internationale en souvenir des victimes de la transphobie qui se tient tous les 20 novembre, c’est aussi un moment de l’année propice pour sensibiliser le grand public à la transidentité et à la transphobie. Rencontres, projections et débats invitent les citoyen.ne.s à échanger sur le sujet pendant plus d’une semaine. Voici les rendez-vous à ne pas manquer durant la semaine qui vient.

À Nantes, le TDoR ce n’est pas seulement une journée mais toute une semaine. À partir de samedi 14, plusieurs événements sont organisés avec comme point de départ un constat: «Ce n’est pas parce qu’on est en 2015 que tout est réglé». Samedi et dimanche, le Lieu unique accueillera de 15h à 21h30 deux jours de conférence autour du genre. Toujours samedi, de 18h à 20h30, une réunion ouverte à la parole pour les proches des personnes trans est prévue par l’association Contact. Mardi soir, le Centre LGBT accueillera une soirée sur l’intersexualité à partir de 19h. Le Transexpress sera également de passage avec l’association Aides qui proposera une expérience d’empathie de 24 minutes mercredi soir. Conférence «Trans et féminisme» par la bédéiste Sophie Labelle et marche aux lampions, tout le programme est à retrouver par ici.

Toujours dans le quart ouest de la France, à Rennes, le ciné-débat du jeudi 19 viendra clore un cycle de trois projections spéciales TDoR avec le film Bambi.

À Marseille, les premiers événements se tiendront également samedi 14 avec un T Time Trans de 16h à 18h au local d’Aides. Mercredi, le rendez-vous est donné au cinéma Les Variétés à 18h pour un Transexpress. Inscriptions à cette adresse: lmcwilliams@aides.org. Pour celles et ceux qui voudraient prolonger la soirée, le film La Visita du chilien Mauricio López Fernández sera projeté à 19h30.

À Toulouse, pour la quatrième année consécutive, Arc En Ciel Toulouse organise autour du TDoR un ensemble d’événements culturels, scientifiques et festifs pendant 15 jours. Le Festival Trans et Inter 2015 débute samedi 14 à 21h par une soirée santé autour de la chirurgie pour les FtM. Lundi, les toulousain.e.s auront la chance de pouvoir assister à une conférence intitulée «Trans & Médias en France et aux États-Unis: quand la transidentité devient un sujet de culture populaire». Puis mercredi une carte blanche sera donnée aux personnes intersexes avec une projection-débat du film Intersexion de Grant Lahood. Mercredi, «la voix et le genre» seront à l’honneur avec une orthophoniste en féminisation de la voix qui laissera ensuite sa place à un atelier théâtre «travaille ton genre». Débats, commémoration, soirées, l’intégralité du programme est à retrouver sur le site Arc en Ciel.

D’autres rendez-vous pour la journée du 20 novembre seront à retrouver dans un prochain article.