Epilogue dans l’affaire Yusaf Mack, ce boxeur pro qui avait affirmé été drogué pour tourner dans une vidéo du studio porno gay Dawgpoundusa (lire
Un boxeur américain forcé de faire son coming-out après avoir tourné dans un porno gay). Dans une interview à la chaîne de télé Fox 29, il a reconnu qu’il était gay et non bi comme il l’avait affirmé après avoir été menacé de poursuites par le studio.

«Je suis gay. Je suis fatigué de garder ça pour moi. C’est comme ça. Je vis ma vie. Je suis gay», explique-t-il. Il dit être conscient de son orientation sexuelle depuis 8 ans. Et confirme que l’histoire selon laquelle il aurait été drogué pour tourner dans une scène porno était «un pur mensonge». Lorsque l’affaire est sortie, il raconte que l’une de ses filles, qui a 23 ans (il en a 35…), lui aurait dit «Suicide-toi. Tu nous embarrasses.»

Il a décidé d’assumer: «La vérité, c’est que je suis désolé. Que tu m’aimes ou pas, je suis toujours moi-même. Quand vous me croisez dans la rue, je suis toujours Yusaf Mack.»

Le boxeur a profité de l’occasion pour organiser une «coming-out party» dans un club gay de West Hollywood, le quartier gay de Los Angeles, comme le raconte TMZ.