L’incident a eu lieu lundi après-midi lors de l’enregistrement de l’émission Flashtalk, diffusée sur France Ô et LCP-AN. Les journalistes Raphäl Yem et Valérie Brochard animaient un débat intitulé «Le féminisme est-il encore un combat?» et avaient invité la journaliste, auteure et réalisatrice Rokhaya Diallo, la militante et ancienne porte-parole d’Osez le féminisme Caroline de Haas et la journaliste du Figaro Eugénie Bastié. Au cours des échanges qui se sont tenus à l’université de Paris 8, cette dernière a été aspergé de yaourt par deux personnes:

À l’élue centriste Sandra Fellous qui appelait les politiques à soutenir la journaliste «agressée par des anti-laïques», Eugénie Bastié, connue pour ses positions conservatrices, a rétorqué que les personnes qui s’en étaient pris à elle avaient tout l’air de «militants LGBT», sans pour autant donner d’avantage d’explications:

Comme d’autres internautes, le journaliste David Perrotin a habilement questionné sa consœur:

Contactée par Yagg, Eugénie Bastié a refusé de revenir sur cet incident ou de justifier ses accusations. Une autre invitée du débat, Rokhaya Diallo, a, elle, accepté de raconter l’agression: «Nous étions en train de débattre tout à fait tranquillement quand deux personnes masquées ont fait irruption et ont aspergé Eugénie Bastié de yaourt. Sans rien dire. La production leur a couru après pour essayer de leur parler, pour leur demander d’intervenir, mais elles n’ont pas voulu.» Rien n’indique donc la présence de «militants LGBT», comme le soutenait la journaliste sur Twitter. «Aucun élément ne permet de dire», confirme Rokhaya Diallo.

De son côté l’animateur de l’émission Raphäl Yem s’est fendu d’un post sur son profil Facebook, dans lequel il déplore le geste des deux personnes et leur refus de participer au débat, alors que l’émission invite justement chacun.e à donner son avis:

//

Dans #Flashtalk, le public peut prendre librement la parole, il suffit que je lui passe le micro, c’est le concept de l’…

Posté par Raphäl Yem sur mardi 10 novembre 2015

 

L’émission sera en tout cas diffusée le 29 novembre à 18h45 sur France Ô.