«Je suis en train de dire quelque chose que je n’avais jamais dit publiquement. Je suis gay. Et c’est tout.» C’est par ces mots que Michael Angelakos, le chanteur de Passion Pit, a déclaré son homosexualité dans un podcast du romancier et scénariste Bret Easton Ellis, qui n’est pas connu pour avoir la langue dans sa poche quand il s’agit d’homosexualité (ici sur Jodie Foster).

Michael Angelakos, 28 ans, le raconte à Bret Easton Ellis, la route a été sinueuse avant d’en arriver à ce coming-out. Marié depuis deux ans avec la styliste culinaire Kristy Mucci, il s’est séparé au mois d’août. Une rupture qu’il a vécue violemment: «Je voulais désespérément être hétérosexuel parce que je l’aime tellement. Je pense que c’était l’un des événements les plus douloureux quand nous avons décidé de nous séparer.» «Lorsque vous jouez les équilibristes entre l’hétérosexualité et l’homosexualité et que vous ne savez pas ce qu’il se passe, il est simplement tellement plus confortable de revenir à ce que vous connaissez», a-t-il ajouté. Quand le chanteur a décidé de prendre la situation à bras le corps, son épouse lui a dit: «tu dois régler ce qu’il se passe avec ta sexualité parce que tu ne dois plus jamais te haïr», raconte-t-il.

Peu après la diffusion de l’entretien, le chanteur a publié sur son compte Twitter un court message dont on pourrait penser qu’il relève de la méthode Coué:

https://twitter.com/passionpit/status/663848760318033924

«Tout ira bien.»

Si l’on se fie à son tweet suivant, tout s’est effectivement bien passé puisque cinq heures après il publiait: « «J’ai reçu tellement de messages gentils et de soutien aujourd’hui. Merci de m’avoir tendu la main et d’être si gentils avec moi.»

https://twitter.com/passionpit/status/663912575453761536

Le groupe Passion Pit, qualifié régulièrement de groupe indie pop, a sorti son troisième album en avril dernier. Après Manners en 2009 et Gossamer en 2012, le dernier s’intitule Kindred et il est toujours hanté par la noirceur assumée de Michael Angelakos qui écrit les paroles. Le chanteur a d’ailleurs dédicacé la première chanson de l’album à sa désormais ex-femme. «Lifted Up est une chanson sur mon époiuse, arrivée dans ma vie à un moment où j’étais assez perdu. J’étais assez sombre et elle a été l’une des plus merveilleuses personnes, en tant qu’amie et en tant que partenaire de vie», a-t-il déclaré à NPR.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Lifted Up