Reprenant le principe de la vidéo It’s Time, réalisée par l’association australienne Get Up! en 2011, en caméra subjective, mais avec deux couples cette fois, Mario Allegranzi a réalisé une vidéo pleine d’amour pour inciter l’Italie à enfin ouvrir le mariage aux couples de même sexe.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Italia, è arrivato il momento‬

«J’ai travaillé avec mon frère Alessandro et réuni plusieurs de mes contacts les plus proches dans le monde des médias, explique Mario Allegranzi cité par Corriere del Veneto, pour mettre en place une équipe de gens venus en Vénétie depuis les États-Unis, l’Espagne, l’Allemagne et les Pays-Bas et qui ont travaillé avec d’autres qui se trouvaient déjà en Italie. Un groupe de personnes d’horizons divers qui ont décidé de me suivre dans cette aventure, pour promouvoir et défendre l’amour de chacun.e de nous et essayer de faire comprendre au peuple italien l’importance de nos droits à cet égard. Rencontres entre ami.e.s, apéros, déjeuner du dimanche: toutes ces traditions de notre culture pour lesquelles il n’y a pas de différence que l’on soit homo ou hétéro.»

«Pour combler le retard juridique qui existe en Italie, il faut travailler à la compréhension, l’acceptation, l’empathie, affirme-t-il au site Queernews. Il faut faire comprendre à ceux qui ne l’ont pas encore compris qu’en réalité il n’y a pas de différence, que l’amour entre deux personnes du même sexe reflète les mêmes situations, les moments heureux et les moments tristes, les mêmes émotions, le même quotidien que l’amour hétérosexuel. Et que donc, par conséquent, il devrait jouir des mêmes droits, sans exception.»

Réalisée dans le cadre de la campagne «L’Amore È Uguale Per Tutti», Italia, è arrivato il momento reprend la chanson Qualcosa che non c’è d’Elisa Toffoli, qui en est visiblement heureuse:

En août dernier, Elisa Toffoli avait fait partie des personnalités qui avaient apporté leur soutien à Mika lorsque des affiches de son concert à Florence avaient été recouvertes de tags homophobes (lire La réponse de Mika aux insultes homophobes: il faut briser le silence).

Via Jeanne Magazine.

Nos derniers articles sur l’Italie.