Le gouvernement de Juan Manuel Santos, dont deux ministres femmes sont en couple, l’avait promis: «l’égalité est inéluctable» et «arrivera bientôt en Colombie». C’est chose faite pour l’adoption depuis mercredi 4 novembre. La Cour constitutionnelle a en effet donné son approbation par 6 voix contre 2.

Cette nouvelle avancée vient quelque peu combler le vide juridique dans lequel se trouvent une grande majorité des couples homosexuels avec enfant(s). En effet, même si la Cour constitutionnelle avait ouvert les unions civiles à tous les couples en 2009 puis permis aux couples homosexuels de «former une famille» en 2011, la législation restait floue.

Quant au mariage, il n’a pas encore réuni une majorité favorable au Congrès. En 2011, la Cour avait ordonné au Congrès de faire voter l’ouverture du mariage dans un délai de deux ans. Le vote a bien eu lieu mais son issue s’est avérée négative.

Tous les détails concernant ce vote sont à retrouver en espagnol sur le site Dos Manzanas.